• Actualite

    A quelques heures de l'entrée en vigueur théorique d'une trêve prévue par un accord conclu cette semaine à Minsk, la paix semble illusoire dans l'est de l'Ukraine. Samedi 14 février, la Russie s'est dite « gravement préoccupée » par ce qu'elle considère être des tentatives de l'Ukraine et de l'Occident de « déformer » cet accord.

ADS-CLIC
loading...