• Politique

    Pour la gauche au pouvoir, l’inconnue n’est pas tant le principe de la défaite à venir, mais son ampleur exacte. D’ores et déjà, les élections départementales des 22 et 29 mars risquent de bien mal se terminer pour les socialistes. Le PS s’attend en effet à perdre une bonne partie de ses cinquante conseils généraux, sans compter les cinq dirigés par des divers gauche. Les résultats de l’élection législative partielle du Doubs, dimanche 8 février, à l’issue de laquelle le candidat socialiste l’a emporté d’un cheveu face au FN, lui ont donné une idée de la tâche qui l’attend dans cinq semaines.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/02/14/departements-le-ps-se-resigne-a-la-defaite_4576561_4572524.html#MT2KyFv8qyq3iIf7.99
  • Pour la gauche au pouvoir, l’inconnue n’est pas tant le principe de la défaite à venir, mais son ampleur exacte. D’ores et déjà, les élections départementales des 22 et 29 mars risquent de bien mal se terminer pour les socialistes. Le PS s’attend en effet à perdre une bonne partie de ses cinquante conseils généraux, sans compter les cinq dirigés par des divers gauche. Les résultats de l’élection législative partielle du Doubs, dimanche 8 février, à l’issue de laquelle le candidat socialiste l’a emporté d’un cheveu face au FN, lui ont donné une idée de la tâche qui l’attend dans cinq semaines.
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/02/14/departements-le-ps-se-resigne-a-la-defaite_4576561_4572524.html#MT2KyFv8qyq3iIf7.99
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
ADS-CLIC
loading...